République Tunisienne
République Tunisienne
Ministère des Affaires Locales
et de l'Environnement
Numéro vert : 80100304

Présentation

Le Bureau Nationale d'Ozone est le point focal du Protocole de Montréal, il a été crée en Tunisie en 1990 au sein de l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement.

Le BNO est composé d’une équipe de quatre personnes à savoir :

Le chef de projet : Le chef de projet est le point focal du protocole de Montréal pour l’élimination des substances appauvrissant la couche d’ozone et de la convention de Vienne. Il a pour mission de représenter la Tunisie dans les réunions organisées dans le cadre du dit protocole et de la dite convention.

L’assistant du chef de projet : Il a pour mission d’assurer la coordination entre les différents intervenants nationaux dans le cadre du protocole de Montréal et de la convention de Vienne.

Un assistant technique : Il a pour mission d’assurer le suivi des utilisations des SAOs au niveau national et de suivre l’évolution des alternatives des SAOs et de leurs applications.

Un assistant de gestion : Il a pour mission d’assurer la gestion financière et administrative du projet et des opérations administratives quotidiennes.

Le BNO a pour mission de :

  • Suivre la mise en œuvre des décisions des Parties ;
  • Préparer les projets d’investissement pour l’élimination des SAOs et leur suivi;
  • Communiquer les données de consommation des SAOs en Tunisie au secrétariat de l’ozone conformément à l’article 7 du Protocole et au comité exécutif;
  • Représenter la Tunisie aux réunions des Parties, du comité exécutif, du comité d’application, du groupe de travail à composition non limitée et du réseau africain des coordinateurs nationaux des programmes de protection de la couche d’ozone ;
  • Contrôler l’importation des SAOs en Tunisie ;
  • Vérification et avis pour toutes les importations des SAOs ;
  • Présider les réunions de la Commission nationale pour la protection de la couche d’ozone pour l’attribution des quotas d’importation ;
  • Organiser des activités de sensibilisation destinées aussi bien au grand public qu’aux industriels ;

La commission nationale pour la protection de la couche d’ozone

Une commission nationale pour la protection de la couche d’ozone a été créée en 1994 afin de mieux contrôler l’importation des SAOs. Elle est composée actuellement par des membres de l’ANPE et des représentants des ministères suivants :

  • Ministère de l’environnement,
  • Ministère de l’industrie,
  • Ministère de la santé,
  • Ministère de l’investissement et de la coopération internationale,
  • Ministère du commerce et de l’artisanat,
  • Ministère des finances,
  • Ministère de l’agriculture.
Bookmark and Share
© 2016 Agence Nationale de Protection de l'Environnement.Site web devéloppé par MEDIANET