République Tunisienne
République Tunisienne
Ministère des Affaires Locales
et de l'Environnement
Numéro vert : 80100304

Activités

Programme du suivi scientifique

L’ANPE effectue un suivi journalier des paramètres climatiques, des niveaux d’eau et de la salinité des eaux du lac et un suivi mensuel de la qualité des eaux du lac dans 11 stations ainsi que dans les oueds :

  • Suivi journalier des paramètres climatologiques.
  • Suivi journalier des paramètres physico-chimiques des eaux autour du lac et des stations de mesures automatiques.
  • Suivi mensuel des paramètres physico-chimiques sur le lac et sur les oueds.
  • Jaugeage régulier des cours d’eau (au flotteur et au moulinet) et notamment de l’oued Tinja.

Suivi de la végétation aquatique du lac

Le suivi de la végétation aquatique du lac est réalisé à partir d’une cartographie annuelle des principaux peuplements phytobenthiques (phanérogames et algues) avec estimation de leurs densités.

Suivi de la végétation des marais

Le suivi de l’extension des scirpes est réalisé selon 8 transects radiaux allant de la bordure du parc à la zone nue du bord du lac dans tous les marais. Les observations sont faites au moins une fois par an au mois de juin quand les marais sont plus accessibles.

Suivi de l’avifaune

Des dénombrements systématiques des principales espèces d’oiseaux d’eau hivernants à l’Ichkeul sont effectués mensuellement, entre décembre et mars.

Entre avril et mai des prospections mensuelles sont effectuées dans les marais et sur le pourtour du lac pour observer les espèces nicheuses et estivantes.

Suivi de la population de poissons dans le lac

Le suivi de la population ichtyique du lac est effectué à partir des données de production de la société exploitant le lac (STL).

Gestion hydrique de l’écosystème de l’Ichkeul

La gestion hydrique du système lac-marais reste un des éléments fondamentaux de la gestion de l’écosystème puisque ce n’est qu’en agissant sur les niveaux et la salinité des eaux du lac que l’on pourra maintenir dans le lac et les marais des conditions favorables à la conservation des écosystèmes.

Rapports du suivi scientifique

Les données du suivi sur le terrain sont analysées et interprétées puis misent dans un rapport annuel (rapport sur le suivi scientifique du Parc National de l’Ichkeul). Ce rapport est envoyé périodiquement à l’UNESCO pour évaluer l’évolution des écosystèmes de l’Ichkeul puisque ce site est un Patrimoine Mondial Naturel de l’UNESCO et aussi utilisé par les gestionnaires du site pour intervenir en cas d’urgence et aussi pour sa sauvegarde. Les rapports périodiques sont disponibles sur le site.

Recherche scientifique

Depuis 2003 un programme de recherche scientifique est mis en place en collaboration avec les universités et les institutions de recherches tunisiens et étrangers pour des sujets de PFE, Masters et thèses sur des thèmes de recherches concernant l’écosystème de l’Ichkeul (biologie, hydrologie, géologie, écotourismes…) ainsi que d’autres zones humides…

Bookmark and Share
© 2016 Agence Nationale de Protection de l'Environnement.Site web devéloppé par MEDIANET