République Tunisienne
République Tunisienne
Ministère des Affaires Locales
et de l'Environnement
Numéro vert : 80100304

Education environnementale

En Tunisie, la protection d’un cadre de vie sain et convenable et la sécurité d’un développement durable ainsi que la mise en place d’un environnement social stable, ont souligné les défis futurs en matière de politique environnementale.

Il est donc tout à fait logique que l’éducation environnementale atteigne une position de choix dans la stratégie nationale du pays en matière de protection de l’environnement et d’assurance d’un développement durable.

L’éducation environnementale s’intègre dans le chapitre de prévention de cette stratégie qui comporte d’autres chapitres tels que le contrôle et le suivi de la situation environnementale et la lutte contre les différentes formes de pollutions.

Objectifs

  • Enrichir les connaissances de l’élève au primaire et au secondaire, et les faire bénéficier des outils essentiels pour la compréhension des problèmes environnementaux et la recherche de solutions.
  • Faire adopter aux jeunes des comportements nouveaux qui leur permettent de participer à la protection de l’environnement et au développement durable.
  • Octroyer aux éducateurs et aux animateurs, au niveau de toutes les régions du pays, une formation adaptée dans les domaines relatifs à l’environnement et au développement durable et leur permettre de bénéficier de connaissances leur permettant de vulgariser les problématiques environnementales et la recherche de solutions.
  • Soutenir les individus et les collectivités pour une prise de conscience environnementale et leurs permettre d’acquérir les connaissances nécessaires pour la compréhension des problématiques environnementales et la recherche de solutions adéquates.
  • Permettre aux individus et aux collectivités de bénéficier d’opportunités leurs permettant de participer à divers niveaux en matière de résolution de problèmes environnementaux.
  • Aider les individus et les collectivités pour l’acquisition de principes et de sentiments positifs vis-à-vis de l’environnement et l’adoption d’un comportement pro-environnemental leur permettant de participer activement à la protection de l’environnement et à son amélioration.

Principes pédagogiques

La réalisation des activités en éducation environnementale réalisées au sein des institutions éducatives se base essentiellement sur des principes pédagogiques privilégiant la pédagogie de projet, qui représente une approche éducative dans laquelle l’opération d’apprentissage est conçue sous forme d’un projet ayant pour objectif un enjeu bien déterminé.

Cette approche pédagogique a le mérite de :

  • Constituer un groupe efficace.
  • Réaliser l’autonomie dans les domaines vitaux de la vie.
  • Préparer un terrain favorable à la création et au surpassement.
  • Entrainer à la responsabilisation.
  • Améliorer le processus d’évaluation.
  • Développer la capacité à concevoir et à mettre en œuvre des projets.

Comportements à adopter

Comportements inculqués par l’éducation environnementale :

L’un des objectifs majeurs de l’éducation environnementale est celui d’aider à inculquer, notamment chez les enfants et les jeunes, des comportements positifs respectueux de la nature et des ses diverses composantes. On cite à titre d’exemples :

  • La préservation des ressources en eaux (douche, brossage des dents, lavage des ustensiles, irrigation du jardin, lavage de la voiture, usage des robinets économiques..).
  • La rationalisation de l’utilisation sources d’énergie (éteindre les ampoules et les appareils électroménagers à la fin d’usage, usage des ampoules économiques, des appareils électroménagers à faible rendement énergétique et des chauffe-eaux solaires, opter dans la mesure du possible, pour l’éco-voiturage, l’usage du transport public, le déplacement à bicyclette et la marche à pied..).
  • Préserver les milieux naturels (forêt, littoral, zone humide..) en évitant d’y jeter des déchets, en veillant au respect de la faune et de la faune..
  • Encourager les bonnes pratiques (collecte et valorisation des déchets ménagers par tri et recyclage ou fabrication de compost, consommation des produits locaux frais, boycotter les emballages et les sacs en plastic..).

Le public concerné

Les public scolaire de 6 à 18 ans ainsi que les diverses personnes œuvrant dans le domaine de l’éducation environnementale (éducateurs, professeurs, enseignants, directeurs d’écoles primaires, animateurs de club d’environnement, organismes d’éducation, cadres de l’enfance et de la jeunesse, étudiants ….)

Les plus importantes réalisations en matière d’éducation environnementale

  • La définition de la situation de l’éducation environnementale en Tunisie dans les deux secteurs institutionnel et non institutionnel
  • La mise en place de la stratégie nationale en matière d’éducation environnementale en Tunisie (Programme cadre)
  • L’organisation et l’encadrement de sessions de formation en matière d’éducation environnementale pour le bénéfice des animateurs de clubs d’enfants et des maisons de jeunes, des éducateurs et des directeurs d’écoles primaires, comprenant plusieurs ateliers (les principaux écosystèmes environnementaux en Tunisie, les priorités environnementales, les concepts généraux de l’environnement, l’environnement et l’éducation environnementale, …) et des visites de terrain (parcs nationaux, réserves naturelles, parcs urbains, barrages, …).
  • Encadrement de journées de formation en matière d’éducation environnementale, destinées aux maisons de jeunes, aux écoles primaires, aux clubs d’enfants, aux organismes et organisations d’environnement comprenant plusieurs ateliers (des concours, des jeux écologiques, des ateliers vivants en dessin et activités manuelles, des visites aux parcs urbains, des classes vertes, des expositions orales et écrites, présentation de films et de vidéos et de photos, …)
  • Organisation de concours environnementaux au bénéfice d’organismes éducatifs : autour des thèmes
    suivants : les ressources naturelles, le tourisme écologique, les écosystèmes, les jeux écologiques, les désert et la désertification, la rareté écologique, la pollution de l’air, le réchauffement climatique, l’écosystème forestier.
  • Organisation de concours nationaux portant sur la photo environnementale
  • Autour des thèmes suivants : la nature en Tunisie (3), le désert et la désertification (1), la rareté biologique (1), la pollution de l’air (1), le réchauffement climatique (1), l’écosystème forestier (1).
  • Réalisation d’outils et de documents pédagogiques en matière d’éducation environnementale
  • Renforcement des institutions éducatives par le biais de documents pédagogiques et des outils didactiques (petits ouvrages, affiches, CD Rom, dépliants, …)

L’enviromobile

Le projet «  EnviroMobile » : caravane itinérante au service de l'environnement" visant à sensibiliser les jeunes générations, à travers des ateliers et des supports pédagogiques divers et la réalisation de microprojets environnementaux scolaires au sein des institutions éducatives, aux questions liées à l'environnement sur les plans local et international, et ce, dans le cadre du programme d'éducation environnementale dans les milieux scolaires, a consacré ses activités à l'égard des écoles primaires et des collèges relevant de tout le territoire tunisien sans exception ; zones urbaines aisées et moyennes, zones rurales, zones défavorisées.

  • Le projet « Enviromobile » est le fruit d’une réflexion concertée entre le ministère de l’environnement et du développement durable (MEDD), la GIZ et l’AECID et le ministère de l’éducation (ME).
  • Les trois axes d’intervention du projet sont :
  • - L’organisation des visites de l’Enviromobile dans des établissements scolaires, notamment dans des écoles primaires et préparatoires pour réaliser des journées de sensibilisation environnementale et des ateliers d’apprentissage pour les élèves

    - La réalisation des microprojets environnementaux par les élèves et leurs clubs scolaires de l’environnement selon l’approche : apprentissage par l’action

    - L’appui et l’accompagnement de la journée de sensibilisation et du microprojet de l’école par les ONG locales

  • L'objectif du projet EnviroMobile est d’inculquer à l'élève l’importance de l’enjeu environnemental à l'échelle globale et d’influencer son comportement à l’échelle locale. A travers une telle approche, l’élève prend conscience de son rôle potentiel en tant qu’individu dans la protection de l’environnement.
  • L'EnviroMobile offre une approche pédagogique innovante. On dit souvent "On oublie ce qu'on entend, mais on n'oublie pas ce qu'on fait". C'est pour cela que l'EnviroMobile a opté pour l'apprentissage par l'action.
  • Le but est de leur inculquer l'importance des gestes simples à faire au quotidien pour aider notre planète.
  • Le projet EnviroMobile intègre un autre aspect dans son approche, celui des microprojets. Les enfants de chaque école visitée ont la possibilité d'entreprendre un microprojet autour d'un thème environnemental de leur choix, en collaboration avec une association environnementale locale. Pour plusieurs mois ils travaillent dans les jardins scolaires aménagés, ils élaborent des bilans d’économie de l’énergie ou de l’eau ou ils produisent du composte.
  • L’EnviroMobile se veut un véhicule de promotion de la vie associative tunisienne. L’ONG accompagne le club d’environnement dans la mise en œuvre du microprojet pendant une durée entre deux et six mois en apportant son assistance technique et pédagogique et en maintenant le contact avec l’établissement scolaire pour suivre le changement de comportement des élèves sur les thèmes choisis.
  • Accompagnée par les médias nationaux, la mission de l’EnviroMobile est de diffuser la culture environnementale et changer les comportements. Le slogan de l’EnviroMobile est lui-même un appel aux jeunes à être au rendez-vous : « Al Kafila al bîîa – Ana maâkom » (La caravane environnementale, je suis avec vous.)

L’EnviroMobile : Apprentissage par action


Activités

Organisation du concours national de l’environnement destiné aux institutions éducatives / année 2016

Fidèle à ses traditions, l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement (ANPE) organise le concours national de l’environnement pour l’année 2016 destinées aux institutions éducatives, sur les changements climatiques. Ce concours ayant pour slogan : « les changements climatiques : des sérieux dangers menaçant l’humanité et les écosystèmes », est articulé autour de cinq types de participation : les posters, les maquettes, les jeux environnementaux, les sites web et les CD-Roms interactifs.

Les établissements éducatifs pouvant participer à cet évènement appartiennent aussi bien au secteur formel (écoles primaires, collèges, lycées, centres sectoriels de formation professionnelle, facultés, instituts supérieurs..) que le secteur non formel (clubs d’enfants, maisons des jeunes, foyers universitaires..).

Lancé fin janvier, le dernier délai de participation a été fixé au 15 mai 2016. La valeur totale des prix est estimée à 13.000 dinars (14 prix). Il est à rappeler que le thème du concours de l’année dernière (2015) a été les zones humides, avec 32 participations au total.

Quelques participations lauréates au Concours de l’année 2015

Poster sur les zones humides

Maquette sur les zones humides

Jeu sur les zones humides

Lancement de l’appel de candidature pour la participation des associations au projet Enviromobile pour l’année 2016

Suite à l’appel de candidature pour la participation des associations au projet Enviromobile (caravane itinérante) lancé par au cours du mois de mars 2016, l’ANPE s’apprête les jours prochains à organiser la réunion du comité technique pour l’octroi du financement publique afin de sélectionner les associations et les écoles primaires qui bénéficieront du soutien de ce projet au cours de l’année 2016, et ce, à travers l’octroi de subventions permettant aux ONGs de réaliser des microprojets au seins d’établissements scolaires de leur choix (800 dinars pour chaque microprojet).

Une somme totale de 34.000 dinars a été allouée à cette activité, ce qui permettra d’implanter environ 42 microprojets à travers tout le territoire tunisien et d’instaurer une dynamique tout autour, ayant pour objectifs d’aider les élèves à améliorer leurs connaissances environnementales et d’adopter les gestes adéquats et les comportements positifs en vue d’une utilisation durable et rationnelle des ressources naturelles.

Il serait utile de rappeler que le dernier appel à candidature pour le projet Enviromobile (2014 / 2015) a permis de sélectionner 11 associations et 26 établissements éducatifs (21 écoles primaires & 5 collèges) répartis à travers huit gouvernorats (Ariana, Nabeul, Siliana, Kasserine, Kairouan, Mahdia, Gabès, Médenine).

Quelques Microprojets réalisés au cours de l’année scolaire 2014 - 2015

Bassin de captation des eaux de robinet

Maquette des gaz à effet de serre

Encadrement de sessions de formation et de journées d’animation en éducation environnementale

Soucieuse de renforcer et de soutenir les activités d’éducation environnementale à travers tout le territoire tunisien, l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement a participé au cours du premier trimestre de l’année 2016, à l’encadrement de plusieurs sessions de formation et des journées d’animation émanant de divers secteurs (Enfance, Education, Jeunesse, Enseignement universitaire..).

On cite particulièrement les sessions organisées par les Commissariats de la Femme, de la Famille et de l’Enfance de Bizerte (5 niveaux de formation), de Monastir (4 niveaux de formation), de Mahdia (3 niveaux de formation), de Gabès (2 niveaux de formation), de Médenine (2 niveaux de formation), de Tozeur (2 niveaux de formation), et aussi celles initiées par l’Association Jasmin pour l’Environnement et la Culture (2 niveaux de formation) et l’Association de travail à l’école primaire Dkhila (Mahdia) (2 niveaux de formation).

Les thématiques abordées concernent les concepts généraux de la nature et de l’environnement et de la durabilité, les principaux problèmes de l’environnement en Tunisie, les écosystèmes majeurs en Tunisie, les écosystèmes côtier et insulaire en Tunisie. Les lieux ayant accueilli ces activités sont respectivement Bizerte, Monastir, Tunis, Gabès, Ras Jbel.

Formation sur les Problèmes principaux de l’environnement (Mahdia)

Formation sur les Problèmes principaux de l’environnement (Tunis)

Formation sur la biodiversité (Gabés)

Formation sur les changements climatiques (Monastir)

Journée d’animation sur l’écosystème marin (Ras Jbel / Bizerte)

Bookmark and Share
© 2016 Agence Nationale de Protection de l'Environnement.Site web devéloppé par MEDIANET